Le diamond painting est de plus en plus populaire, surtout en Asie et en Russie. En effet, le résultat est souvent très coloré. Ce loisir créatif prend beaucoup de temps, mais le résultat peut être époustouflant. On ne s’attend pas du tout à avoir une image aussi nette, comme en 3D. Le travail demande quand même beaucoup de patience, mais pour cela, il faut être passionnée et avoir le goût de la peinture. Dans cet article vous sera présenté l’art du diamond painting, pour que vous puissiez découvrir une toute autre facette de la peinture. Les strass jouent le rôle des pixels sur une image numérique. Plus il y en a, plus la taille de chaque strass est minime, et plus la qualité du rendu est bonne.

Que contient un kit de diamond painting ?

Qu’est ce que le Diamond Painting et où acheter son kit DIY?
5 / 3 votes

Alors ici, il n’est plus question de pinceaux ni d’aquarelle pour obtenir une jolie toile. Le kit de diamond painting doit comprendre les outils suivants :

  • La toile imprimée avec le diagramme : il s’agit d’une toile en tissu ou en plastique (le plus souvent). Elle est imprimée avec des petites cases contenant un symbole, un chiffre ou une lettre. Ces symboles vous seront utiles pour coller les strass, car chaque coloris de strasse appartient à chaque symbole ou chiffre ou lettre.
  • Les strass (diamant) : ce sont des petits carrés ou ronds prenant la forme d’un diamant, mais ils sont fabriqués à base de résine ou d’acrylique. Chaque sachet contient une couleur et il faut prendre bien soin de ne pas les mélanger pour avoir un travail organisé. Chaque diamant mesure environ 2,8 cm, mais plus c’est petit, plus l’effet sera réel.
  • Le stylet : c’est comme un stylo, mais avec un bout creux en forme de rond ou de carré, selon la forme du strass. C’est avec le stylet que vous allez attraper chaque strasse, un par un, sans devoir les prendre par le doigt. Et vu le minutieux de la tâche, le stylet vous aide à placer le strass avec précision à sa place.
  • La plaque : c’est soit un petit boîtier, ou une petite plaque, qui vous servira comme l’aquarelle. En effet, vous y disposerez les strass, en les organisant selon leur couleur. Puisque vous utiliserez de la colle, il serait nécessaire de travailler sur une table bien propre et bien organisée.
  • La colle : il n’est jamais évident de travailler avec de la colle, surtout pour assembler des milliers de petits éléments comme le strass, mais le stylet fera l’affaire pour ne pas vous y coller le doigt.

Les principes du diamond painting

En français, on peut dire broderie diamant ou peinture diamant, bref, beaucoup d’appellations ont été attribuées à cet art. Mais le principe est toujours le même. En effet, si vous avez déjà pratiqué la broderie mosaïque, vous aurez déjà une idée de ce que pourrait être le résultat. Si le principe de la broderie mosaïque est d’assembler des morceaux de mosaïques, ici, vous devez prendre les strass un par un afin.

Premièrement, sur le côté droit de la toile ou sinon, dans une petite notice d’emploi, vous avez un tableau contenant la correspondance de chaque couleur à chaque symbole ou chiffre ou lettre. Le principe est donc simple. Il suffit de suivre le tableau et de coller chaque strass à la case qui lui est dédiée.  L’objectif est donc de recouvrir toute la toile. Mais parfois, la toile peut déjà contenir des motifs ou sinon elle est déjà colorée, et les strass donneront juste un effet 3D. Dans ce cas, seule une quelque partie de la toile sera recouverte par les strass qui donnent juste un relief au motif.

Au travail !

  1. Alors pour commencer vous désemballez le tout. Prenez soin de la toile, car elle est fragile et c’est le support de tout le travail. Surtout, évitez de la froisser. Choisissez une table dont la surface est vaste et plane. Si vous avez une toile autocollante, celle-ci sera protégée par un film transparent. Au début, n’enlevez pas la totalité du film, soulevez seulement une partie, de préférence le bout de l’angle du haut, à droite si vous êtes droitier et à gauche si vous êtes gaucher. Ainsi, vous ferez les choses pas à pas, tout en évitant de vous coller les doigts ou tout autre objet sur la toile. Sachez que si le motif est compliqué, la toile devrait être large.
  2. Veillez à bien vérifier le guide des couleurs, c’est-à-dire le tableau des appartenances de couleurs par rapport aux symboles, chiffres ou lettres. Attention, ne vous plantez pas ! Vous devrez être très minutieux, surtout si vous avez une toile complètement couverte de diagramme. Le guide comporte en général 3 colonnes : le symbole/chiffre/lettre, la couleur, et le nombre de strass nécessaires.
  3. Disposez maintenant les strass sur la plaque ou le boîtier, en veillant à ce que les couleurs ne se mélangent pas.
  4. Prenez le stylet, et mettez-y un peu de colle sur le bout. Regardez le guide, et prenez un strass qui convient au symbole que vous trouvez en premier sur le bout visible de la toile. Essayez d’être bien concentrée, essayez de remplir la toile au fil de l’eau pour ne rien louper.

C’est trop de travail pour vous ? Pourquoi ne pas jeter un coup d’œil a cette sélection de tableau diamond painting sur Aliexpress?

Informations complémentaires

Vous avez le choix entre différentes sortes de Diamond Painting. Il y va de votre goût, mais le résultat est toujours extraordinaire.

  • Le diamond painting du type partiel : la toile contient des motifs, ou elle est partiellement colorée. Vous y ajouterez les strass pour mettre en évidence les reliefs importants. Par exemple, prenons l’image d’un chat (comme le diamond painting du  « Chat fait peur » qui est un chat portant des lunettes). Les poils sont dessinés, mais vous allez coller des strass sur les moustaches, les lunettes et sur tout ce qui brille. Il existe des diamond painting pour les enfants. En principe, ils sont du type partiel, pour donner le goût de l’art à l’enfant.
  • Le diamond painting complet : ici, la toile ne contient aucun motif, ni couleur ni forme finale. On y voit que les codes couleur sur lesquelles on doit poser les diamants. Le travail est donc plus compliqué et demande plus de temps. Néanmoins, comme le relief est égal sur toute la surface de la toile, le résultat est bien meilleur que sur une toile à motifs.

 

Le diamond painting est un art nouveau, mais le principe existait déjà dans la broderie mosaïque. C’est un exercice qui nous aide à avoir le goût de la patience, de la précision et de la perfection. On trouve sur le marché des kits de diamond painting pour enfants, il s’agit d’un passe-temps ludique même si le principe est de partir d’une image existante, et de suivre le guide des codes couleurs.  Dans tous les cas, on reste époustouflé face au résultat.